La plage, haute en couleurs! La signification des drapeaux et l’origine des cabanes de sauveteur.

Les vagues, le sable blanc, les couchers de soleil et l’horizon infini… la plage fait rêver, n’est-ce pas? Si ce cadre où la nature se déploie attire tant de visiteurs, il ne faut pas oublier qu’une part de culture s’y est installée peu à peu. Des films et des séries tels que «Coast Guards» et l’incontournable «Bay Watch» rejouent — en version très, très hollywoodienne! — la vie des sauveteurs maritimes. Pamela Anderson, dans son maillot rouge très, très échancré, courant sur la plage, est devenue une icône des sauveteurs  océaniques  américains.

En  réalité,  ces  jeunes  travailleurs  exercent  un travail sérieux, qui demande une attention, une endurance et une vigilance accrues. L’emblème architecturale de cet univers est la cabane de sauveteur, qui agrémente les kilomètres de plage monochrome avec son design excentrique. Entre production architecturale et objet de design, la cabane de sauveteur permet une grande liberté dans sa conception. Voyons comment la petite bicoque multicolore est devenue un emblème régional de la grande Floride.

Plage haute couleur drapeaux Panama City cabane de sauveteur quai Floride

Par Caroline Hogue
Blogueuse

Un peu d’histoire

La cabane de sauveteur océanique telle que nous la connaissons aujourd’hui puise ses origines d’une toute autre invention.

Plage haute couleur drapeaux Floride

Autour des années 1750, Benjamin Beale aurait conçu une cabine mobile, tirée par des chevaux, pour permettre aux femmes d’accéder à la mer sans se montrer en maillot de bain. Les moeurs étant alors très pudiques, il aurait été scandaleux de voir une femme parcourir la plage en tenue légère!

L’invention anglaise permettait aux plaisanciers de se changer en toute intimité, alors que les chevaux  tiraient  la  cabine  jusqu’à  la  mer.  Dans  les  années  1920,  alors  que  les mentalités s’assouplissent, l’usage de la «Bathing Machine» se perd. Les hommes et les femmes partagent l’espace public de la plage, sans risquer de commettre une entorse aux codes

moraux. Ce n’est que plus tard que la cabane mobile se sédentarise, et devient le quartier général des sauveteurs océaniques.

Faisant office de repères sur les plages

interminables,  elle  deviennent  en  même  temps  de  véritables  oeuvres  d’art  qui parsèment la grève. On en retrouve différents types partout autour du monde, sur les plages de la France, des États-Unis, d’Afrique du Sud comme du Brésil. Voilà une toute autre  manière  de  voir  la  plage;  installez-vous  de  dos  à  la  mer,  et  contemplez l’esthétique extravagante de ces petites cabanes! Couleurs éclatantes, bois écaillé, rayures, paille ou voiles, ces cabanes peuvent revêtir tous les styles.

Le photographe français Léo Caillard s’est intéressé aux lignes graphiques hors norme et à l’architecture éclatée de ces cabanes de sauveteur. Cet artiste d’envergure internationale, avec son projet «Miami Houses», rend compte de l’esthétisme et de la variété de ces curieux objets. Le sable, la mer et le ciel composant un arrière-plan générique mettent en valeur la diversité de ces constructions humaines.

D’abord utilitaire, ces postes d’observation ont été revitalisés par les municipalités floridiennes. Pour célébrer son centenaire, Miami a fait appel à plusieurs artistes internationaux pour restaurer les cabanes de sauveteurs. Ces structures devenues objets d’art participent à l’esthétique Art Déco qui caractérise si

Plage haute couleur drapeaux cabane de sauveteur Miami Floride

bien Miami Beach. Plus qu’une mesure de sécurité, le sauvetage océanique devient même un attrait touristique pour les amateurs de design!

Un drapeau rouge et un drapeau mauve, vous dites?

En 2002, l’état de la Floride adopte un système uniformisé de signalisation pour assurer la sécurité des baigneurs. Très tôt le matin, les sauveteurs et les garde-côtes évaluent l’état de la baignade et installent le drapeau qui flottera au dessus de leur cabane.

Dans le meilleur des mondes, un drapeau vert vous accueille, et vous pouvez installer votre parasol et vos serviettes sur la plage sans tracas. Mêmes les plus petits pourront patauger dans les vagues à leur guise.

Le drapeau jaune invite les baigneurs à être vigilants. Même si l’horizon semble calme et que le beau temps est au rendez-vous, des courants de retour peuvent vous prendre par surprise. Ces vagues difficilement repérables, au lieu de s’évanouir sur la plage, repartent en sens contraire, vous emportant avec elles vers le large.

Comment repérer ces courants traîtres? L’eau passe rapidement d’un bleu azuré à un marron brunâtre, témoignant de l’agitation des fonds marins. Également, si vous détectez une mince couche  de  mousse  transportant  des  débris  à  la  surface  de  l’eau,  méfiez-vous  de l’activité sous-marine. Finalement, si vous apercevez des baigneurs qui semblent nager à reculons — une espèce de «moonwalk» amphibie! — avisez immédiatement le sauveteur océanique qui surplombe la plage. Si, par mégarde, vous vous retrouvez pris au piège, surtout, ne paniquez pas! Au lieu d’essayer désespérément de vous rendre sur la grève, nagez parallèlement à la plage. Vous vous extirperez du courant de retour, avant de revenir sain et sauf. Une sacrée frousse, mais

plus de peur que de mal. Si le fanion jaune est orné d’une méduse noire, prenez garde à la méduse portugaise, qui  pourrait  gâcher  votre  après-midi  paradisiaque.

Le drapeau violet signale également une vie aquatique qui pourrait entraver votre paisible baignade. Méduses, requins ou «jellyfish» sont au rendez-vous, et vous n’avez pas envie de faire leur rencontre!

Le drapeau rouge signale une mer déchaînée, qui pourrait mettre votre vie en danger. Les vagues, hautes de plusieurs mètres, attirent les surfeurs les plus téméraires, mais il vaut mieux rester en sécurité sur la terre ferme.

Un double drapeau rouge signifie que la baignade est strictement interdite, tout simplement. Profitez de l’occasion pour aller au musée ou au cinéma.

Si les rives d’une île déserte perdue au milieu de l’océan indien fait rêver, les plages que nous fréquentons révèlent une réalité toute autre. La présence d’une communauté de sauveteurs influence l’environnement.

Les cabanes de sauveteurs ainsi que les fanions de signalisation ajoutent au paysage naturel. Apprécions et apprenons ces couleurs, qui assurent notre sécurité tout en bariolant l’horizon d’un motif éclatant!

Plage haute couleur drapeaux cabane de sauveteur Hollywood Floride
Plage haute couleur drapeaux cabane de sauveteur Miami Floride
Plage haute couleur drapeaux cabane de sauveteur Fort Lauderdale Floride

Commentaires